Opération MAESZIAK







"Les consultations entre chancelleries s’accélèrent et, devant la brutale dégradation de la situation à Salaskopol, ces dernières semblent s’accorder sur la nécessité de déployer une force d’interposition robuste. Toutefois, le temps va manquer pour obtenir un mandat de « casques bleus », et la France est la seule à posséder les moyens d’intervenir rapidement dans la région, comme elle en a fait la proposition au CSNU. Un nom circule dans les couloirs, et on entend revenir avec insistance l’option « R3F »…  Cette unité interarmées, bien connue des observateurs du fait militaire international depuis près de 14 ans, s’est déjà distinguée, à plusieurs reprises, dans des opérations sensibles.
On se souvient de sa dernière intervention en Afrique lors de TAKURI 211 en juin dernier… "




"Au regard des menaces antiaériennes qui interdisent une mise en place par VAM (voie aérienne militaire), et eu égard au poids des engins qui requiert une approche par voie de surface, c’est un débarquement par voie maritime qui a permis d’acheminer le contingent français sur la zone des opérations. Fort heureusement le R3F possédait une unité mixte en exercice dans un pays voisin, ce qui a permis de pallier aux délais d’affrètement depuis la métropole."




"Les équipes spécialisées « ERI » (Escadron de Reconnaissance et d’Intervention) sont les premières à se déployer afin d'éclairer la route suivie par le gros du contingent blindé, qui progressera ainsi sur un itinéraire parfaitement jalonné par les spécialistes du Train et de la Cavalerie. Avant le contact, la résistance des chaussées et la praticabilité des routes seront un souci permanent des opérateurs de la colonne lourde."


]

                               
"En marge de la progression, et tant que le GTIA ne pénètre pas dans le « SAM RING » (domaine de tir) des systèmes antiaériens adverses, il sera possible de cordonner la progression par tous les moyens disponibles, dont quelques hélicoptères de manœuvre. Les liaisons arrières seront maintenues par tous les moyens radios et SIC en dotation (PRC 117 F et G), afin d'adapter la cinématique LOG et recevoir les dernières consignes du CPCO."


]


"Les pièces sont maintenant en place sur l’échiquier et le monde retient son souffle, alors que les blindés et leur environnement de soutien (TC2) sont en route vers ce qui s’annonce être un choc de titans. Seul l’avenir nous dira si la SMP Schumann et ses sbires reculeront mais, au regard des enjeux de puissance et de domination, on soupçonne qu’ils ne fléchiront pas, comptant sur la faiblesse de nos démocraties toujours promptes à négocier à la première ouverture politique offerte. Ce piège grossier permettrait de geler, de fait, une annexion territoriale totalement inique, et d’admettre que celui qui vient se servir n’aura, in fine, aucun compte à rendre. Espérons que la détermination internationale restera inflexible, et que le R3F sera bien l’instrument permettant que la justice soit rendue à ceux qui ont récemment perdu la vie.
Nous pouvons amener du riz… ou du plomb."



                               
INSCRIPTIONS ICI



    REJOIGNEZ NOUS SUR :
    YouTube
    Steam
    ArmA Units
    Twitter

    Poster un commentairePublié le 07/12/2021
    Opération MAESZIAK







    "La situation ne s’arrange pas à Salaskopol, et la communauté internationale consulte activement les chancelleries afin de trouver une solution adaptée à la crise qui prend des allures de guerre civile. On rapporte sur place que des atrocités ont été commises par des paramilitaires, et que du matériel lourd a été acheminé en totale illégalité malgré l’embargo officiel. Cela ressemble fort à une tactique bien connue de nos protagonistes internationaux, qui passent allègrement de la « compétition » entre nations à la « contestation » par le « fait accompli ». Cette stratégie dite « du salami » consiste à découper de petites tranches de l’ordre mondial sans que quiconque ne bronche."




    "Le Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) est donc réuni ce jour pour évaluer les réponses possibles et, il semblerait que la France propose à cette noble assemblée une option militaire robuste pour intervenir… Les discussions vont bon train car l’usage de la Force n’est pas au premier rang dans le vocabulaire des diplomates. Et pourtant, ces derniers savent que parfois lorsque le diable n’écoute pas, il faut bien utiliser un autre registre. Et, sans volonté politique forte et déterminée, la Diplomatie n’est qu’une coquille vide. Espérons qu’une solution soit rapidement trouvée, car chaque jour de perdu entraine son cortège de drames sur place."




    "Pendant ce temps, les milices proxys de la SMP qui ont sournoisement pris place en ville, ont tombé le masque et sorti leurs armes. Elles ont soigneusement repéré l’ensemble des points sensibles de la ville, puis ont perpétré l’irréparable en passant du registre des menaces aux actes. Le Coconut café, haut lieu de la vie culturelle locale et synonyme de convivialité intergénérationnelle, a été la première cible de ce déferlement de violence à base de revendications ethnico-religieuses. Vandalisé, puis incendié, il fut la scène d’un massacre aussi insoutenable que soudain.
    Cet évènement tragique, devrait logiquement convaincre le CSNU que chaque heure perdue entraînera son lot de morts inutiles."



                                   
    "Nos envoyés spéciaux nous ont, par ailleurs, fait parvenir des photos obtenues par les habitants de la campagne, qui démontrent que du matériel antiaérien moderne semble avoir été introduit sur place, ce qui compromettrait singulièrement l’emploi d’aéronefs en cas d’option militaire. Ces moyens semblent en cours de déploiement et de fortification, ce qui démontre bien que la force « occupante » est ici pour durer dans ce qui ressemble chaque jour un peu plus à une annexion pure et simple de Salaskopol. "



                                   
    INSCRIPTIONS ICI



      REJOIGNEZ NOUS SUR :
      YouTube
      Steam
      ArmA Units
      Twitter

      1 commentairePublié le 04/12/2021
      Opération MAESZIAK







      "Nous évoquions dans notre dernière édition les tensions grandissantes à Salaskopol, et la situation là-bas ne s’est guère arrangée, comme nous le rapporte notre envoyé spécial en direct de la capitale Virojoki. C’est dans cette ville jadis paisible que l’hydre du séparatisme politique tisse sa toile insidieuse, générant tensions et violences religieuses. L’ombre de son puissant voisin, dont personne ne prononce le nom tellement sa présence inspire la crainte, serait portée par la tristement célèbre Société Militaire Privée « Schumann ». S’il est notoire que cette SMP ne fait pas dans la dentelle, il était plus difficile de relier ses agissements douteux avec son occulte parrain, tirant les ficelles dans l’ombre. C’est désormais chose faite, au regard de l’ampleur des moyens déployés pour atteindre ses fins…"




      "Il semble désormais avéré, que les escadrilles d’aéronefs légers sans marquage décelés entre chiens et loups en provenance du large, ne furent que des taxis-brousse permettant d’acheminer un échelon précurseur d’hommes et de matériels, destinés à équiper des hordes de mercenaires désormais à pied d’œuvre. Equipés d’armement anti-char moderne, ils seront en capacité d’interdire les axes, à quiconque tenterait d’intervenir dans la région. "



                                   
      "Mais, c’est bien l’emploi de moyens logistiques particulièrement puissants, qui signe la patte de l’Ours derrière cette mascarade. Des pêcheurs ont rapporté avoir vu des aéroglisseurs de type ZUBR (sans drapeau eux aussi) en action de plageage dans une crique déserte. Ces engins très spéciaux, sont à même de débarquer des moyens blindés ainsi que tout leur environnement logistique. Ils peuvent s’affranchir du faible gradient de ces cotes, et ainsi, venir déposer leur cargaison à l’endroit désiré extrêmement rapidement. "



                                                                   
      "Si de tels moyens débarquent, c’est une toute autre tournure que prendra la situation déjà critique à Salaskopol. Dans le concert des Nations, on ne peut que s'interroger si cette « fausse note » sera de nature à susciter une réaction internationale ? Ainsi que le philosophe Irlandais Edmund Burke l'a déclaré: la seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des hommes de bien. Seul l’avenir, nous dira si la maxime va se vérifier !!! "



                                     
      INSCRIPTIONS ICI



        REJOIGNEZ NOUS SUR :
        YouTube
        Steam
        ArmA Units
        Twitter

        Poster un commentairePublié le 01/12/2021
        Opération MAESZIAK







        "Nous apprenons que depuis quelques mois, une situation préoccupante se développe à bas bruit aux portes de l’Europe. A Salaskopol de sourdes tensions grandissent chaque jour entre communautés, et il semblerait que le puissant voisin que personne ne souhaite nommer y joue un rôle trouble. Mêlant un discours victimaire et une stimulation des courants nationalistes les plus extrêmes, l’opposition politique locale appelle au soulèvement. Cette situation est d’autant plus curieuse qu’elle a voix de cité au Parlement local, et que rien ne corrobore ses assertions d’oppression… Il semblerait que des « ONG » soutiennent ce mouvement activiste qui trouve un écho particulièrement tonique sur les réseaux sociaux. Certains experts objectent pourtant que la campagne virtuelle serait totalement artificielle, et serait en fait une gigantesque manœuvre d’influence menée, justement, par les services secrets de la superpuissance voisine."




        "On rapporte que des étrangers auraient fait leur apparition dans la région afin de « soutenir » le mouvement de contestation. Notre envoyé spécial témoigne de la présence de petites équipes d’étrangers, très mobiles, en provenance du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord, qui interpellent les occidentaux dont ils critiquent le mode de vie. "




        "Entreprenants et visiblement bien financés, ils parcourent le pays dans de puissantes voitures tout-terrain, et prêchent avec virulence une alternance politique et religieuse qu’ils appellent de leurs vœux. Ces équipes, dans l’arrière-pays, ressemblent à des paramilitaires et des rumeurs alarmantes circulent à leur sujet. On parle de brutalités à l’encontre des paysans qui ne se montreraient pas assez « enthousiastes » à leur contact.
        Plus on s’enfonce dans la campagne et plus la situation semble tendue et difficile.  "



                                       
        "On rapporte également des vols d’aéronefs sans marques d’identification, volant à très basse altitude, et se dirigeant vers des terrains isolés dont l’accès est interdit. Toute cette agitation n’augure rien de bon, et l’inquiétude grandit sournoisement dans cette province, très éloignée de notre confort du quotidien, il faut le reconnaitre.
        Une situation, à suivre donc sur AAN ! "



                                       

        INSCRIPTIONS ICI



          REJOIGNEZ NOUS SUR :
          YouTube
          Steam
          ArmA Units
          Twitter

          Poster un commentairePublié le 28/11/2021
          Opération TAKURI - Décorations




          Sont décorés les R3F ayant servi lors de l'opération TAKURI,
          le 19 juin 2021.




          [R3F] Flaw
          [R3F] Killjoe
          [R3F] Mapoule
          [R3F] Baptman
          [R3F] Yop
          [R3F] Chepadbol
          [R3F] Nano
          [R3F] Shaun
          [R3F] H0ppus
          [R3F] Cedric-j
          [R3F] Loulou
          [R3F] Magicfire
          [R3F] Nomad
          [R3F] Reiben
          [R3F] Pype
          [R3F] Shaker
          [R3F] Géronimo
          [R3F] LLorkan
          [R3F] Cornac
          [R3F] gimli
          [R3F] sandiego
          [R3F] Nex
          [R3F] Kram
          [R3F] Chris
          [R3F] CoolBreeze


          Au sein de notre régiment tout se mérite et chaque joueur qui devient membre, peut être fier de son parcours sur ArmA. Devenir capable de combattre puis de commander au sein d'une équipe aussi exigeante que le R3F, c'est une véritable consécration du temps donné à la passion du MILSIM.
          L'Opération TAKURI.

          7 commentairesPublié le 08/11/2021